Le projet

La survenue récente de nombreuses difficultés différentes – crises financières, environnementales, sanitaires et migratoires, entre autres – a montré la nécessité urgente de renforcer la préparation des pays et des régions à une réponse rapide. Si certaines de ces catastrophes sont probablement inévitables, nous pouvons limiter la menace potentielle et l’impact de certaines autres si nous sommes préparés et avons suffisamment de connaissances et de compétences sur la gestion des crises et de l’instabilité. Cependant, ce processus n’est pas complet et des lacunes importantes compromettent la stabilité de l’économie et de la société européennes dans son ensemble.

Dépliant

Téléchargez le dépliant du projet
dans l’une des langues suivantes.

Anglais / Slovaque / Italien / Français / Espanol

Le terme « résilience » définit la capacité à faire face, à s’adapter et à se remettre des chocs, tout en réduisant la vulnérabilité globale à des événements similaires à long terme. Cela signifie également transformer les événements passés en une leçon pour améliorer les réactions futures.

United Nations University: https://i.unu.edu/media/cpr.unu.edu/attachment/2232/Assessing-Fragility-Risk-and-Resilience-Frameworks.pdf

Comment assurer l’adaptabilité des régions et leur résilience pour prospérer malgré les adversités et les crises ?

 

Le projet Erasmus + « ReFace – Les régions face aux chocs : bâtir une communauté résiliente » vise à améliorer l’adaptabilité et la résilience régionales en fournissant des moyens innovants d’apprentissage et d’orientation aux décideurs politiques et aux parties prenantes impliquées dans la formulation des politiques et mesures régionales. ReFace soutiendra et améliorera la possibilité d’acquérir des connaissances et des compétences transversales pertinentes et de haut niveau dans une perspective d’apprentissage tout au long de la vie, à travers l’éducation et la formation des apprenants de l’EFP.

La création de communautés résilientes nécessite la participation d’un large éventail d’acteurs. Une attention particulière est accordée à l’administration publique aux niveaux régional et local, car elle peut d’abord influencer et ajuster les processus liés à la construction résiliente de la région. Le groupe cible à long terme est représenté par un public plus large de décideurs à différents niveaux de gouvernance (c’est-à-dire local, national et européen).

Les étudiants des programmes d’enseignement supérieur traitant du développement régional et de l’administration publique sont également visés, ainsi que des ONG actives dans le développement régional. Dans un sens plus large, ReFace a un impact sur tous les habitants car ils sont tous fortement affectés par la vulnérabilité régionale.

Ainsi, ReFace réunira un groupe d’experts pour enquêter sur les régions qui comptent actuellement, ce qui constitue la résilience face aux défis et les facteurs qui contribuent à construire et à maintenir des régions fortes. Le projet créera une arène où le secteur des affaires, le milieu universitaire, les municipalités et les agences gouvernementales se rencontreront pour résoudre les défis régionaux. Ensemble, ils peuvent construire une société plus résiliente avec des fonctions et des flux solides pour pouvoir surmonter et se remettre de différentes pressions, tout en assurant la sécurité de ses habitants.

Les crises n’ont pas de frontières, ni les connaissances nécessaires pour les surmonter. C’est la raison principale pour laquelle le projet ReFace doit être résolu au niveau transnational. Le partenariat du projet est diversifié et se compose de 6 partenaires de 4 pays :

 

Comment assurer l’adaptabilité des régions et leur résilience pour prospérer malgré les adversités et les crises ?

 

Dates de début / fin : 01/11/2020 – 31/10/2022

DG EAC – Erasmus+ Action clé 2

Partenariat stratégique dans le domaine de l’enseignement et de la formation professionnels